De l'intérêt du bon espace colorimétrique pour imprimer vos photos au photoclub

 

Dans les deux schémas ci-dessous, le trait coloré délimite l'ensemble des couleurs imprimables sur un papier donné, tel que le papier baryté du photoclub, et le trait en pointillés l'ensemble des couleurs représentables par l'espace colorimétrique choisi pour exporter ou enregistrer vos photos pour les faire imprimer.

Dans le premier cas, j'ai choisi l'espace colorimétrique Adobe RGB, déjà beaucoup plus large que sRGB, le standard des photos affichées sur internet. Le schéma montre clairement qu'Adobe RGB n'est pas assez large. Enregistrer vos photos dans cet espace limitera la capacité de l'imprimante et du papier à restituer les couleurs au-delà du trait en pointillés. En l'occurrence avec ce papier, les verts, les jaunes, les rouges, les bleus, et aussi un peu les violets.

Dans le second cas, j'ai choisi l'espace colorimétrique ProPhoto RGB, espace colorimétrique de travail standard de Lightroom. Le schéma montre que ProPhoto RGB englobe toutes les couleurs imprimables par l'imprimante sur le papier choisi. La capacité de l'imprimante et du papier ne sera pas limitée.

Une limitation toutefois à tout cela : si vos photos enregistrées dans l'espace ProPhoto RGB comportent des couleurs en dehors de l'espace imprimable, le trait de couleur, elles subiront une très légère dégradation, inhérente à l'impression quel que soit le papier. Ces couleurs seront tout de même imprimées mais seront "compressées" pour rentrer dans l'espace imprimable ou "écrétées" aux couleurs imprimables les plus saturées.

Quoi qu'il en soit, pour obtenir des impressions la meilleure qualité possible sans se poser de question, choisissez l'espace ProPhoto RGB.

Cas 1 : espace Adobe RGB

Gamut Baryté vs Adobe RGB

Cas 2 : espace ProPhoto RGB

Gamut Baryté vs ProPhoto RGB